FOIRE AUX QUESTIONS

À quel moment projetez-vous débuter les sessions de formation proposées?


Au 15 avril 2021, nous espérons toujours être en mesure, avec nos partenaires rencontrées, d’offrir la formation post-recrutement à compter du début octobre 2021.




Y aura-t-il des frais d’inscription?


Les personnes intéressées ayant complété le formulaire de demande d’inscription et étant retenues pour suivre les deux sessions au programme devront débourser des frais de 250$. Cette somme fera de ces personnes étudiantes des membres à vie de la coopérative de solidarité Groupe ETNA, devenant admissibles à obtenir un ou des emploi(s) rémunéré(s) dans l’industrie du tourisme régionale, que ce soit en Minganie et/ou en Basse-Côte-Nord (incluant l’Île d’Anticosti), en milieu Innu ou dans l’un et/ou l’autre des villages francophones (ou anglophones) de la région concernée.




Comment le Groupe ETNA, en tant que coopérative de solidarité, entrevoit-il la formation offerte en tourisme nordique dans le cadre de son-projet pilote?


Il s’agit d’une initiative nouvelle adoptant une approche nouvelle et dynamique. Il est question des communautés Innues et des deux municipalités régionales de comté : celle de la Minganie et celle du Golfe-du-Saint-Laurent.

L’approche proposée comprend une mise à niveau qui pourrait être requise dans certains cas afin que tout candidat intéressé n’ayant pas complété ses études secondaires puisse adhérer à la formation proposée, suivant analyse de la demande. En tenant compte des partenariats établis avec les Centres de services scolaire, avec les Premières Nations et avec les collèges d’enseignement professionnel (reconnus en tourisme), l’étape de mise à niveau n’est pas nécessairement requise pour nombre de cas sinon elle est rapidement franchie lorsqu’applicable.

Le candidat issu de la région ou d’ailleurs au Québec (voire d’autres provinces ou pays) profite alors d’une formation de choix dans les milieux-mêmes où il aura à travailler, faisant carrière en tourisme nordique.

Il s’agit d’autre part d’une formation itinérante permettant à chacun de connaître la région et de la vivre : son littoral, son arrière-pays, ses îles, de se familiariser avec la société des Premières Nations.




Les membres employeurs (entreprises) du Groupe ETNA ayant des besoins de ressources humaines devront-ils défrayer des coûts en plus de leur part sociale initiale pour placer leurs demandes en lien avec un poste à combler?


Oui car il s’agit d’un service aux membres avec suivi, pouvant inclure le recrutement de la main d’œuvre, la publication du poste sur plusieurs plateformes pertinentes y compris dans les institutions d’enseignement collégial ou universitaire. Le service inclut aussi le référencement ou le placement de personnes jugées comme de bonnes candidatures, déclarées comme aptes à occuper l’emploi désigné.

Les demandes transmises devront être accompagnées d’un paiement initial correspondant au 1/3 du forfait de recrutement & de formation de leur main d’œuvre pour les tâches et conditions convenues, la balance à remettre une fois que le poste est comblé. Des services de consultation peuvent également être inclus dans ledit service forfaitaire. Le forfait total pourrait se chiffrer entre 350 et 500$ selon les services rendus par le Groupe ETNA.




Les municipalités, entreprises, associations membres du Groupe ETNA pourraient-elles profiter de services de consultants via le Groupe ETNA pour développer leur projet et ainsi bénéficier d’un accompagnement jusqu’à la réalisation et l’emploi des ressources humaines nécessaires?


Oui, absolument! Le Groupe ETNA est en contact avec diverses firmes de consultants, certaines en étant déjà membres. Une panoplie de services pourra être rendue par la coopérative de solidarité, Groupe ETNA, cette dernière collaborant avec les MRC, bureaux de développement économique, avec l’Association touristique régionale et diverses autres instances pouvant venir en aide aux membres. Ce type de services sera offert via le Groupe ETNA dans le cadre d’un processus de demande de soumission.




Présentiel ou cours en ligne? Dois-je obligatoirement « laisser la maison » pour profiter de la formation ?


Il est préférable d'être sur place à l'endroit déterminé, que ce soit au sein de l’une ou l’autre des communautés des Premières Nations adhérant au programme et dans les multiples localités villageoises du littoral et d’Anticosti, plutôt que de se retrouver à distance devant l’écran.

Une certaine forme d’itinérance étant favorisée au niveau du groupe (i.e. déplacements de la cohorte sur le territoire) particulièrement en Session A (tronc commun), l’expérience n’en sera que plus véritable, des liens seront tissés, le « goût de la Côte » se développera tout naturellement telle une aventure nouvelle.

Chaque personne inscrite à la formation sera hébergée de la façon la plus privée possible (chambre individuelle ou double à proximité des lieux de cours ou à même les bâtiments où la formation est offerte).

Quant aux sessions B (branches de qualification au choix), du fait qu’elles comportent des activités pratiques (à la façon de stages), il devient plus que primordial de se rassembler physiquement dans l’apprentissage des « métiers » offerts sur le terrain et chez une gamme d’employeurs.